Le bilan

Pourquoi faire un bilan ?

 

Le bilan psychologique permet de mettre du sens sur les difficultés d’un patient, là où l’observation clinique seule ne suffit pas. Il peut être préconisé dans différentes situations :

  • Recherche diagnostique d’un trouble des apprentissages (Trouble Dys, Trouble de l'Attention avec ou sans Hyperactivité, ...) ou d’une spécificité du fonctionnement cognitif chez l’enfant ou l’adolescent (Haut Potentiel Intellectuel par exemple)

  • Nécessité d’un éclairage sur la structure de personnalité d’un patient, afin d’identifier les points de fragilité mais aussi toutes les ressources

 

Le bilan peut être demandé par un tiers (l’école, les parents, le médecin référent) ou par le patient lui-même. Pour les mineurs, l'accord parental est obligatoire. C’est également une demande qui peut émerger progressivement au cours du travail thérapeutique.

 

Le bilan permet d’apporter un éclairage objectif et rigoureux sur le profil du patient, que ce soit sur les aspects cognitifs et neuro-développementaux (capacités intellectuelles, attentionnelles, langagières, praxiques…) ou sur les aspects psycho-affectifs (structure de personnalité, stratégies de gestion émotionnelle...).

 

Le bilan psychologique conduit ainsi à une meilleure compréhension du patient, et permet de lui proposer une prise en charge spécifique et adaptée à ses besoins propres.

Le bilan, comment ça marche ?

 

Seuls les psychologues cliniciens détenteurs d’un Master 2 en psychologie clinique sont habilités à faire passer un bilan psychologique. La passation des tests se déroule dans le cadre d’une à deux séances individuelles (2h à 4h en tout).  

Le psychologue détermine les tests qu’il choisira de proposer aux patients, en fonction de ce qui est recherché.

 

 

Pour un éclairage sur les aspects cognitifs :

-Le WISC V* pour les enfants et les adolescents de 6 à 16 ans

-La WAIS IV* pour les adultes de 16 ans et plus

 

 

Pour un éclairage complémentaire :

-La Tea’Ch* pour évaluer les capacités attentionnelles de l’enfant et l’adolescent

-La Nepsy II* pour évaluer les aptitudes attentionnelles, langagières, les fonctions exécutives, les capacités d’apprentissage, les aptitudes visuo-spatiales et les habiletés sociales de l’enfant et de l’adolescent

 

 

Pour un éclairage sur les aspects psycho-affectifs :

-Les tests projectifs (Rorschach, TAT…)

-Les Questionnaires (MDI-C*, R-CMAS*, Questionnaire des Schémas de Young)

 

*Il s’agit de tests validés scientifiquement et dont les étalonnages sont réactualisés régulièrement

 

 

 

Il n’y a aucun travail préalable au bilan, le patient n’a rien à apporter ni à préparer. Toutes les consignes sont expliquées le jour-même.

 

Suite à la (aux) séance(s) de passation des tests, le psychologue effectue un travail de cotation, d’interprétation des résultats et de rédaction. Deux à trois semaines après la passation, il propose un rendez-vous de restitution (45mn) au cours duquel il remet un compte-rendu écrit complet au patient et lui explique les résultats, épreuve par épreuve. L’objectif est d’aider le patient à s’approprier son mode de fonctionnement et à mieux se connaître.